La différence entre « une Revue de Presse » et « Un service de Veille »

Rédigé par Karim Khelouiati - - 2 commentaires

La majorité pour ne pas dire toutes les entreprises Algériennes avec qui nous avons eu affaire, n'ont pas encore une idée bien précise sur le concept de Veille, ce dernier est plus rapproché vers un système de collecte d'informations généralement venant de la presse « REVUE DE PRESSE » que les décideurs parcourent des yeux entre 09h – 10h du matin.

Et une minorité pensent que ce service est illégale et n'est que du ressort des Services de Renseignements. Et pourtant, c'est totalement faux


LES DÉLAIS DE RÉACTION

Pour une entreprise qui se respecte, disons qu'elle sera au courant d'un article négatif , généralement dans la matinée, le temps de réunir les décideurs et de préparer une stratégie de contre attaque « DROIT DE RÉPONSE » il sera déjà 16h ou 17h.

Connaissant les horaires de bouclage des principaux quotidiens, le droit de réponse sera effectif que 03 jours après la parution de l'article.

Par contre, avec un service de veille ciblé, la personne concernée par la communication de l'entreprise se verra recevoir un SMS vers 21h-22h, la veille de la sortie de la version papier du quotidien.

Ce responsable aura tous le temps de préparer un droit de réponse qui sera donner au quotidien le jour même de sa parution avant midi.

Ce temps de réaction est très important pour une entreprise.


UNE INFORMATION CIBLÉE

Une revue de presse, sectorielle ou non, n'est pas une information ciblée.

Un directeur de communication ne peut pas s'amuser à lire les infos de tout un secteur pour essayer d'en déduire quelque chose, ou découvrir par hasard qu'un article parle de son entreprise, ou d'un centre d’intérêt qui le concerne de prés .

Un système de veille par contre , pourra lui envoyer une alerte des que son nom ou ce qu'il a demander à surveiller apparaît dans un article, Là est toute la différence....(a suivre)



2 commentaires

#1  - saliram a dit :

tout à fait d'accord..pour le délai de réaction..agir à temps. mais il faut quand-même avouer qu'il est beaucoup plus intéressant de connaitre cela bien avant .c'est à dire détecter les signaux faibles susceptibles de nous alerter avant la parution de l'article pour préparer une contre attaque et anticiper les choses et non pas une réponse.je penses que faire de la veille c'est avant tout anticiper et pro-agir et non pas réagir.merci

#2  - Karim Khelouiati a dit :

@saliram : Merci d'avoir laisser un commentaire, et je prend acte de ceci.oui, bien sure les signaux faibles en ce qui concerne d'autres domaines de veille.mais dans mon article , je donne l'exemple d'un article négatif, dans ce cas bien précis il n'y a a notre disposition que le droit de réponse.

Fil Rss des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot phtdwd ?